Histokicks # 1 “NBA Sneakers Story”

Pour accompagner l’ouverture de La Boite Collector, et en collaboration avec 59 Pieton, nous vous proposons de revivre chaque mois l’histoire des Sneakers qui nous ont fait vibrer. Découvrez le premier sujet Histokicks : « NBA Sneakers Story »

Créée en 1946 sous le nom de BAA (Basketball Association of America), la National Basketball Association (ou NBA) fusionne en 1949 avec la NBL (National Basketball League) pour devenir la principale ligue de basketball nord- américaine.

Portées par tous les joueurs de l’époque, les fameuses Converse All Star sont les premières sneakers à avoir foulées le parquet. De la côte Est à la côte Ouest, la converse montante noire à semelle blanche, ou blanche semelle blanche sont les deux couleurs de baskets fabriqués à cette époque.  Par la suite, différentes marques comme les pro Keds et  Tiger ont ensuite rejoint la Ligue.

Dans les années 70, de nouveaux modèles font leur entrée en NBA, à commencer par les Adidas Pro Model et Superstar portées par Kareem Abdul Jabbar. Le grand Julius Erving y a surtout introduit la Converse DR J. Peu de temps après, en 1973, Puma lance la Puma Clyde pour l’athlétique Walt Frazier. Puis c’est à l’inventeur du finger hall George « Iceman » Gervin de s’illustrer avec des Nike Blazers aux pieds tandis que Ricky Barry arbore des Adidas Americana.

Toujours aussi bien représentée en NBA dans les années 80 grâce à des joueurs comme Magic Johnson et Larry Bird, Converse fait parler d’elle avec la Converse Weaspond. En 1982, une basket révolutionnaire fait son apparition sur les playgrounds et surtout en NBA : la Air Force 1. Six joueurs de l’époque portent alors cette chaussure : Michael Cooper, Jamaal Wilkes, Bobby Jones, Mychal Thompson, Calvin Natt et son ambassadeur Moses Malone. Mais c’est en 1985 que Michael Jordan aka MJ va renverser la discipline ainsi que le marché de la sneaker avec la Nike Air Jordan 1, modèle issu de la Nike Dunk créée la même année. Ses performances vont se faire autant remarquer que ses paires uniques.

En 1986, le fameux Spud Webb, plus petit joueur de NBA et vainqueur du Slam Contest la même année se fait remarquer avec sa paire de Pony City Wings. Durant la saison 1987-1988 James Worthy champion avec les Los Angeles Lakers joue avec la New Balance 790. Le grand Hakeem “the Dream” Olajuwon arrive avec la marque Etonic, pour finir en Spalding en passant par L.A GEAR, tout comme Karl Malone ” The Mailman” joueur des Utah Jazz.

Dans les années 90, de nouveaux joueurs sont sollicités par des marques pour associer leurs noms à des paires : Charles Barkley et la Air Force 180, Patrick Ewing et sa paire éponyme, Glyde Drexler et les Avia ou encore Dominique Wilkins et la Reebok Pump. A noter également qu’en 1994, Scottie Pippen frappe un grand coup au All Star Game avec sa Nike Maestro Rouge. En 1995,  deux rookies vont faire la différence dans le championnat, Grant Hill ( Detroit Pistons) avec Fila et Jason Kidd Dallas Mavs) avec la Nike air Zoom, qui seront d’ailleurs élus tous les deux au titre de “Rookie of the Year”.

De plus en plus de joueurs ont des paires qui correspondent à leur image à l’instar de Shauwn Kemp et sa Reebok Kamikaze, Larry Johnson et sa Converse React,Dennis Rodman “The Worm” qui comme de style change de partenaire passant de Reebok à Nike pour finir en Converse.  Dikembe Mutumbo et sa Adidas Mutumbo qu’on parlera prochainement dans Histokicks #3 “My Adidas”, au design d’Afrique.

En 2000, on voit débarquer une nouvelle génération de sneakers comme la Reebok Answer de Allen Iverson, ,  les T-Mac de Stacy Mc Grady. Tandis qu’une nouvelle marque issue des playground arrive sur le marché, la And1 avec Stephan Marbury, tout comme Vince Carter qui était chez puma  à son arrivé en NBA pour finir avec la Nike Air shox. d’autres préfèrent ressortir des paires retro comme Rasheed Wallace avec sa Air Force 1 ( voir Histokicks #2 “AF1 30th Anniversary”).

Aujourd’hui, on est très loin des sneakers que l’on a connu mais beaucoup de modèles continuent de marquer nos esprits comme les Lebron, de King James,  les Adi Zero de Derrick Rose,  Joachim Noah Pro Model 2.0 de Le Coq Sportif,  DeAndre Jordan avec Under Amour, ou encore Ron Artest et James White avec K1X.  La chine arrive sur le marché pour proposer deux marques Li-Ning avec Dwyane Wade et Peak pour quelques joueurs dont Mcgee. On compte désormais plusieurs joueurs à avoir lancé leur propre ligne Jordan à l’image de Carmelo Anthony ou encore Chris Paul. Sacré Michael, tu auras vraiment marqué le monde du basket à tous les niveaux….

59 Piéton.

1 thought on “Histokicks # 1 “NBA Sneakers Story”

Comments are closed.