Pour son retour en NBA pour la saison 2001-2002, MJ décide de signer chez les Wizards de Washington. Pourquoi (re) revenir en NBA après 2 ans sans jouer dans la ligue ? Et surtout, pourquoi Washington ? Et bien c’est simple ! Juste après avoir gagné son 6 e titre de champion NBA avec les Chicago Bulls, MJ prend sa deuxième retraite et devient, quelque temps après, président des opérations de basket-ball pour les Wizards de Washington. Avant de débuter la saison 2001-2002, Jordan démissionne et signe un contrat en tant que joueur dans sa nouvelle équipe.

Le Jordan de Washington, que certains fans préfèrent oublier, arborait donc la Air Jordan 17 pour commencer sa nouvelle vie dans la capitale américaine.

Designée par Wilson Smith III, la paire s’inspire de la musique Jazz mais aussi, comme souvent, d’une voiture. Pour la Jordan 17, l’inspiration est tirée d’une Aston Martin. Et oui pas toujours facile de décrypter les inspirations quand on regarde la paire. Enfin, la Jordan 17 était vendue dans une mallette ainsi qu’avec un CD-ROM, des détails intéressants qui lui donnent tout son charme.

Pour ce qui est de la mallette, l’idée n’est pas nouvelle. On avait aussi eu droit à une mallette en guise de boîte pour la Air Jordan 1 “Japon” sortie en 2001.

A cette époque, les Air Jordan 17 étaient les Jordan les plus chers jamais créées. 200 euros ! Et oui aujourd’hui ce n’est peut-être rien pour certains mais à l’époque, c’était un sacré budget. Le prix était tellement élevé que certains magasins refusaient de les vendre.
Même si de nos jours, Nike et Jordan ont le “200 euros” facile pour une qualité qui n’est pas toujours au rendez-vous, le prix était justifié par les technologies utilisées ainsi que le packaging exclusif.

La paire est équipée du système Air Tuned, d’une semelle Zoom Air, d’un système de laçage rapide invisible, d’un lace-lock, d’une tige en cuir, d’une tige en fibre de carbone, d’un cache lacets, où l’on retrouve des notes de musique, et d’un amorti en TPU au niveau du talon. Enfin, pour ce qui est des semelles, elles sont inspirées d’un terrain de golf où Michael Jordan avait l’habitude de jouer.

Vous l’aurez compris, comme pour chaque nouvelle Air Jordan, les designers et concepteurs rassemblent les dernières technologies à la mode pour produire des paires performantes et confortables.

Pour les collectionneurs sachez que vous avez une paire de Air Jordan 17 OG “Wizard” (2002) DS qui traîne sur le site de laboitecollector.fr